Contactez nous

Mon panier
0,00
Blog
Macération calendula

Macérâts : Les secrets de l’infusion huileuse et de la macération solaire

Comme promis on vous dévoile les arcanes de la macération huileuse. C’est une grande étape de la fabrication de nos soins d’amour. On vous explique tout…

Qu’est-ce qu’un macérât ?

Le macérât huileux aussi appelé huile infusée ou macération huileuse, sont des infusions de plantes à l’huile végétale. Ils contiennent des extraits de végétaux et peuvent s’obtenir avec les parties d’une plante comme les feuilles, les noyaux, les racines, les baies ou encore les fleurs.

En cosmétique, le but de la macération est de garder les principes actifs d’une plante dans une solution liquide. L’huile étant le support, la plante apporte la propriété médicinale que vous désirez obtenir.

Comment le préparer ?

Avant de pouvoir infuser nos plantes dans les huiles végétales, nous récoltons à la main les végétaux et les faisons sécher. Chez Cosmétiques des Pyrénées, nous cultivons les fleurs de souci (Calendula officinalis), les fleurs de lavande (Lavandula angustifolia), et cueillions dans nos montagnes les fleurs de millepertuis (Hypericum perforatum) et les baies de genévrier (Juniperus communis).

Suite à une récolte toute fraiche, nous les disposons dans nos grands séchoirs à plantes. Après quelques semaines, les végétaux ont perdu leur eau et sont maintenant prêts à faire leur grand plongeon ! Un macérât huileux s’obtient le plus généralement grâce à des plantes séchées. Il peut aussi se préparer avec des plantes fraiches.

À la maison vous avez la possibilité d’acheter directement des plantes séchées que vous pourrez retrouver en magasin bio ou chez un herboriste. Vous pouvez également cueillir vos végétaux vous-même et faire sécher vos végétaux sur de grands tissus suspendus, dans un endroit sec et aéré. Pour les plus bricoleurs d’entre vous et pour ceux qui manqueraient d’espace, il est possible de fabriquer artisanalement de petites claies et de les disposer dans un endroit sec et aéré. Internet regorge de tutoriels à ce sujet. 😉

Pour la partie liquide du macérât, nous utilisons des huiles végétales vierges extraites à froid de tournesol et d’olive.

Chez vous, optez pour des huiles certifiées biologiques et de première extraction à froid. Les huiles les plus utilisées pour la macération sont l’olive, le tournesol, le jojoba ou le sésame.

Le grand bain

Il est impératif pour préparer son macérât d’avoir son bocal en verre et ses ustensiles parfaitement propres.

Remplissez votre contenant de 2/3 de plantes sèches. Terminez sa préparation en remplissant votre contenant d’huile. Il est très important de recouvrir complétement d’huile vos plantes, pour éviter toute oxydation. Une petite vérification le lendemain et les premiers jours qui suivent est nécessaire pour s’assurer que la quantité d’huile est suffisante. Si besoin rajouter de l’huile.

calendula macéré

Une fois cette étape réalisée, nous les disposons au soleil durant plusieurs semaines. Il s’agit d’une technique de macération dite « solaire ». Certaines plantes comme le millepertuis, la lavande, le calendula ou l’arnica sont bien adaptées à ce type de macération. La macération solaire aura pour but de garder toutes les vertus des huiles et des plantes macérées, sans en altérer leurs bienfaits. L’huile macère ainsi doucement au soleil, tout en sauvegardant la totalité des actifs de la plante qui pourront ainsi dégager tous leurs pigments, leurs aromates, leurs tanins et leurs vertus médicinales.

Pour les plantes qui ne nécessitent pas une macération solaire, placez le bocal dans un endroit tempéré, à l’abri du soleil et de la lumière.

 

  À la maison, une macération « solaire » sera bien plus douce, bien plus facile à mettre en place et donc de bien meilleure qualité qu’une macération dite « à chaud ». (Une macération « à chaud » s’effectue grâce à une source de chaleur artificielle. Cette dernière est plus rapide, mais plus risqué car une huile infusée et chauffée à trop haute température peut complètement altérer les vertus des huiles végétales et des plantes infusées).

Vous pouvez de temps en temps remuer votre préparation et la laisser infuser quelques jours à quelques semaines selon les plantes.

La filatration et la conservation du macérât

Une fois la préparation réalisée, et après l’avoir laissée tranquillement macérer, il est temps de la filtrer.

Vous pouvez filtrer votre préparation grâce à un linge propre. Pressez un maximum l’excédent de matière pour récupérer un maximum votre huile.

Une fois cette étape faite, nous vous conseillions de remplir votre préparation dans de plus petits contenants en verre ambrés ou fumés, pour éviter le plus possible le contact avec la lumière. Votre huile pourra se conserver mieux et plus longtemps. Pour une conservation encore plus longue de votre macérât, vous pouvez ajouter de la Vitamine E. Cet antioxydant naturel permet de préserver les huiles d’un rancissement trop précoce. Une préparation maison d’un macérât huileux peut se conserver maximum un an, à l’abri de la chaleur et de la lumière, dans un endroit tempéré.

 

Le macérât et son utilisation

Notre huile merveilleuse est toute prête à rejoindre nos autres ingrédients de nos soins chéris !

Le macérât peut être utilisé comme base de soin cosmétiques, pour créer ses propres mélanges. Par exemple, un macérât de calendula utilisé seul peut être idéal pour hydrater et nourrir les peaux sensibles et sujettes aux allergies. Il peut également être utilisé pour soulager les irritations cutanées des bébés et des jeunes enfants, ou encore comme huile de massage. L’utilisation d’un macérât huileux peut être une très bonne alternative naturelle pour les femmes enceintes et allaitantes (où la prise et l’application d’huiles essentielles est à bannir).

Les soins Cosmétiques des Pyrénées

Tous nos soins sont réalisés avec cette base huileuse. Nos cultures sont toutes issues de semences biologiques et ne subissent aucun traitement chimique. Toutes les plantes que nous utilisons sont certifiées par Nature et Progrès. Vous retrouverez la liste ci-dessous des macérats utilisés dans nos produits :

Macérât de fleur de calendula :

Macérât de fleur de lavande :

Macérât de fleur de millepertuis :

Macérât de baies de genévrier :

 

 

Prenez bien soin de vous !

 

Le lien à la terre.

Notre mention Nature & Progrès prône une production paysanne. La fabrication de nos produits se veux issue de productions liées au sol et à la nature qui nous entoure. Les plantes que nous utilisons sont les trésors de notre métier.

Laisse ta pensée

Ma liste de souhaits 0
Voir ma liste de souhaits Continuer mes achats