Avis de cookies

J'accepte En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l´utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d´intérêt

Un macérât? c'est quoi...

      Il s’agit de laisser macérer une plante, un fruit, des racines ou des fleurs dans un support afin d'en extraire les principes actifs.

      Plusieurs supports de macération sont possibles :

  • dans une huile (macérât huileux)
  • dans la glycérine (macérât glycériné)
  • dans l'eau (macérât aqueux)
  • dans l'alcool (macérât alcoolique)
  • dans un vinaigre.

       La plante utilisée doit être entièrement recouverte par le support et doit être de préférence sèche pour éviter un rancissement précoce.

       Placée en plein soleil (méthode à chaud) ou bien dans le noir (méthode à froid), le macérât doit attendre ainsi quelques jours ou quelques semaines avant d’être filtré.

 

      Pour nos macérâts, nous utilisons l’huile de tournesol ou d’olive pour support et privilégions une méthode à chaud (plein soleil). Ils entrent ensuite dans plusieurs de nos compositions.

  • Macérât de Calendula : récolte des fleurs → séchage → macération dans de l’huile de tournesol et d’olive. En vente dans notre boutique.
  • Macérât de Genévrier : cueillette sauvage des baies (en montagne à + de 1000m d’altitude) → séchage → macération dans de l’huile d’olive.
  • Macérât de Lavande : récolte des fleurs → séchage → macération dans de l’huile d’olive.
  • Macérât de Millepertuis : cueillette sauvage des fleurs (autour de l’exploitation à 1000m d’altitude) → séchage → macération dans de l’huile d’olive.

      Pour prolonger la vie de nos macérâts, nous rajoutons en fin de filtration de la vitamine E naturelle.

      Cette vitamine E, appelée aussi tocopherols, est issue de l'huile de tournesol. Sont action antioxydant protège les beurres et les huiles du rancissement et prévient le vieillissement cutané lié à l'oxydation.